| DE | EN | F
Papier et cellulose
Les vannes de Schubert & Salzer Control Systems sont mises en œuvre dans le processus de fabrication du papier et de sa matière de départ, la cellulose.

Fabrication de cellulose


Que ce soit pour la cuisson des plaquettes forestières ou le lessivage, le blanchiment et le séchage de la cellulose ainsi produite – le processus de fabrication de cellulose offre les conditions d’utilisation idéales pour les vannes à glissière et les vannes à secteur sphérique de Schubert & Salzer.

Les vannes à glissière conviennent particulièrement aux processus à vapeur. La production de vapeur et son utilisation jouent un rôle très important dans le processus de production de cellulose. Ainsi, par exemple, les plaquettes forestières sont compactées dans les cuiseurs et cuites sous haute pression et à températures élevées à l’aide de la vapeur. Le séchage de la pâte de fibres fait intervenir des vannes à glissière, qui réglent l’arrivée d'air chaud. Elles sont également mises à contribution pour extraire l’eau de la liqueur noire dans les évaporateurs.

Le cœur de la vanne à glissière est constitué par les deux disques fendus glissant l’un sur l’autre. La différence de pression presse le disque mobile contre le disque fixe. La vanne à glissière ferme hermétiquement sans siège métallique. Les utilisateurs apprécient leur très faible consommation d’énergie liée à leur course courte et leur guidage optimal du flux. Grâce à leur compacité, les vannes à glissière sont en outre très faciles à entretenir. Cliquez ici pour afficher toutes les propriétés de cette série de vannes.

Les vannes à secteur sphérique peuvent être utilisées pour pratiquement toutes les applications d'arrêt et de régulation, notamment pour les produits encrassés, abrasifs et pâteux. Elles sont par conséquent idéales pour le tri de la pâte brune / le lessivage et la régulation de l’eau d’appoint pour le traitement des eaux usées. Grâce à leur secteur sphérique spécialement taillé, elles sont autonettoyantes et peuvent être commandées de manière très précise par des actionneurs et positionneurs pneumatiques et électriques. Autres propriétés des vannes à secteur sphérique.

Fabrication de papier

L’étape suivante consiste à fabriquer du papier à partir de la cellulose. Les vannes à glissière et à secteur sphérique de Schubert & Salzer Control Systems trouvent là encore un large éventail d’utilisations. 

L'industrie du papier et de la cellulose consomme beaucoup d’eau. Dans le processus de fabrication du papier, l'eau est utilisée pour la suspension et le transport de la matière fibreuse, comme auxiliaire (eau d’étanchéité, eau de refroidissement) et pour le nettoyage. Avec leur surface d’ouverture elliptique, les vannes à secteur sphérique sont également utilisées dans ce domaine, car, d’une part, elles ne dessèchent pas la matière pendant la régulation et, d’autre part, elles sont extrêmement résistantes aux fluides abrasifs. Elles permettent en outre une excellente régulation des produits pâteux grâce à la géométrie spéciale de l’ouverture du secteur sphérique. Cliquez ici pour afficher les propriétés des vannes à secteur sphérique.

Les vannes à secteur sphérique offrent des avantages uniques pour une régulation ultra-précise du grammage lors de la production de papiers de seulement env. 20 g/m² ou de cartons pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de g/m². En combinant une servocommande haute précision à 8192 impulsions et une vanne à secteur sphérique sans jeu, on obtient une unité haute précision capable de gérer des débits importants. La très haute précision est obtenue à l’aide d’un capteur d’angle de rotation absolu, qui saisit la position réelle de l’unité en temps réel et la transmet sous forme de valeur de réglage au régulateur. On peut ainsi régler des débits avec une extrême précision, par exemple pour la régulation de la quantité de pâte à papier. Lire à ce sujet le rapport d’utilisateur du papier Gebr. Grünewald.

Les vannes à glissière sont principalement utilisées au cours des étapes du processus de fabrication du papier faisant intervenir la vapeur, dont l’arrivée doit être réglée avec précision. C’est par exemple le cas dans la sécherie et les presses, où la matière fibreuse est guidée dans la machine à papier par le biais de cylindres après sa dissolution et l’ajout d’agents et de matières de charge, les cylindres étant chauffés à la vapeur et assurant donc indirectement le séchage et le compactage des fibres.

Recherche de type: