| DE | EN | F
Verre
Le secret de la fabrication du verre était déjà connu des Égyptiens de l'Antiquité, comme le prouvent des mobiliers funéraires en verre, comme par exemple les perles de verre retrouvées dans les tombeaux des rois et datant d’environ 3 500 avant J.C. Aujourd’hui, les hommes disposent de méthodes ultramodernes pour fabriquer une multitude de sortes de verres pour les applications les plus diverses. Le processus de production a été progressivement automatisé. À la base de la fabrication du verre, on retrouve pourtant aujourd’hui encore la fusion de sable siliceux (SiO2), de soude (Na2CO3) et de chaux (CaCO3), auxquels on ajoute d’autres substances afin d’obtenir des propriétés ou une coloration particulières. Pour obtenir un verre de qualité supérieure, il faut notamment que l’arrivée d’oxygène, d'oxyfuel et de gaz naturel au four de fusion puisse être régulée de manière ultra-précise. La température de fusion oscille entre environ 1 000°C et 1 600°C, en fonction de la composition du verre.

Le respect du rapport optimal entre l’oxygène et le combustible pour chaque brûleur requiert une régulation exacte. Les vannes de régulation à glissière de Schubert & Salzer Control Systems offrent les qualités idéales dans ce domaine. Les principales conditions nécessaires pour obtenir des temps de réaction très courts résident dans des courses de réglage courtes, de petits volumes d’entraînement et de faibles forces motrices. La vanne à glissière rassemble toutes ces qualités. Deux disques fendus se déplacent transversalement au sens de l’écoulement. La vanne à glissière ferme hermétiquement sans siège métallique. La course typique entre les positions ouverte et fermée est comprise entre seulement 6 et 9 mm. L’un des avantages les plus frappants de ce principe de fonctionnement réside dans la faible force d’entraînement nécessaire pour les mouvements de réglage. Les vannes à glissière régulent par conséquent avec rapidité et précision, ce qui permet une adaptation rapide aux débits et à la demande de puissance de la cuve de vitrification. Il en résulte un mélange oxygène-combustible optimal pour le chargement des cuves de vitrification. Après le processus de fusion, les vannes de régulation à glissière interviennent dans la régulation de l’urée et de l’ammoniac permettant de dénitrurer  les gaz d’échappement des cuves de vitrification (processus de dénitruration). Mais les vannes de Schubert & Salzer ne sont pas seulement utilisées dans le processus de fusion du verre: on les retrouve également pour le dosage précis de l’air de refroidissement pour la production de verre à vitre (par ex. pour les hublots d’avion).

Les vannes à glissière de Schubert & Salzer Control Systems sont homologuées DVGW et disponibles en version antidéflagrante.
Recherche de type: